Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Octobre 2006 
Une pathologie inquiétante
Auteur : Emilie Salamin-Amar

Le populisme n’est rien d’autre qu’une démagogie. Qu’est-ce qu’une démagogie? Une sorte de lâcheté qui cherche l’approbation du plus grand nombre au détriment de la vérité. Et la démocratie dans tout ça… qu’est-ce que c’est? Serait-ce du courage ou l’art et la manière de tenter de transformer l’impossible en possible afin d’évoluer et donner de l’espoir? La démagogie ne serait donc qu’un leurre, une mascarade de démocratie, servant à séduire le peuple pour mieux le berner.

Plus personne ne résiste à la grande mode du populisme. De plus en plus, on fait appel au peuple par le biais des sondages; tout est prétexte pour solliciter l’avis de l’électeur ou du consommateur par le biais des SMS, ce qui laisserait supposer que la vérité découle de l’assentiment populaire. Vous voulez que les choses changent? Faire un audit sur un produit avant sa commercialisation? C’est facile et cela ne vous coûtera rien; mieux, vous financerez votre campagne publicitaire. Il suffit pour cela de lancer un appel à la population par le biais de la radio, télé ou autre support médiatique à tous les gogos afin qu’ils envoient de leur plein gré un SMS. ou appellent un numéro de téléphone payant pour répondre à la question posée par oui ou par non. C’est enfantin!

De plus, la psychologie est utilisée à outrance afin de toucher émotionnellement les sondés. La référence au peuple, opposé aux élites, constitue la manière populiste de mobilisation politique. Le populiste renforce les angoisses inconscientes et les obsessions de son public afin de s’attacher à lui, de faire en sorte qu’il s’identifie à lui. Mais pour séduire, il faut réduire, prendre des raccourcis et par conséquent bâcler. C’est la raison pour laquelle le populisme procède en utilisant la manipulation et non l’argumentation politique, économique ou sociale. Argumenter, c’est tout un art, c’est compliqué et fatiguant. Manipuler, c’est comme un jeu, c’est plus facile et plus reposant. C’est surtout plus efficace! La «manipulite» est une sorte de maladie très contagieuse contre laquelle tout un chacun devrait se faire vacciner de toute urgence…et ce pour le bien de l’humanité.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?