Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2006 
Le théâtre, c’est la vie
Auteur : Emilie Salamin-Amar

Ecrire une pièce de théâtre c’est faire preuve de solidarité, de générosité. Lors de l’écriture, l’auteur se doit de laisser des espaces pour l’interprétation des comédiens, pour la mise en scène, ainsi que des plages vides permettant aux spectateurs de se brancher sur son imaginaire. Les décors et les costumes sont là pour les guider. Les dialogues doivent sous-entendre tous les liens de la trame de l’histoire sans être contée. En choisissant ses mots méticuleusement, l’auteur veille à ce que le public ou le lecteur ne s’égare pas vers d’autres ailleurs qui rendraient sa pièce incompréhensible. Il doit donc faire preuve de rigueur. Qu’il soit comique, tragique, philosophique ou tout simplement de boulevard, le théâtre véhicule toujours des émotions, de la matière à réflexion. Le théâtre est une agréable récréation pour l’esprit.

Le théâtre est par ailleurs une école de la vie par excellence. Etre comédien ne suppose pas uniquement la mémorisation d’un texte, ni même son interprétation sur scène. Etre comédien, c’est accepter d’être un maillon d’un groupe, d’une troupe où se joue l’interaction en permanence sous l’oeil vigilant du metteur en scène. Il faut au moins un an de répétitions à une troupe pour aboutir à la présentation d’un spectacle. Il est donc indispensable que les comédiens soient présents au risque de pénaliser les autres participants.

C’est un engagement sur le long terme. Les absences répétées, le manque de mémorisation des répliques peut engendrer une incapacité au groupe tout entier à mener à bien son projet. Le moindre dialogue oublié peut déstabiliser les autres comédiens, leur faire perdre le fil de leur mémoire. Les principales qualités requises pour être un bon comédien sont: le respect, la générosité, la ponctualité, l’altruisme, l’entregent ainsi que la solidarité envers les autres.

S’initier au théâtre c’est apprendre à s’exprimer clairement en public, articuler, mettre le ton, laisser transparaître ses émotions en faisant parler son corps et sa voix, vaincre sa timidité ou le trac, prendre de l’assurance, adhérer à un groupe, accepter de jouer divers rôles à l’opposé parfois de sa propre personnalité, etc. Cet apprentissage ne peut être que bénéfique pour le comédien et son environnement.

Depuis des millénaires, le théâtre a apporté à la société une richesse indéniable qui est indispensable, irremplaçable. Jouons sur scène ou dans la vie à la manière des acteurs afin que nos relations, notre vie soit plus agréable! Nous sommes tous des comédiens amateurs, auteurs, metteurs en scène, acteurs de notre vie.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?