Logo Journal L'Essor
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006
et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Octobre 2018    [72]
La forêt – Une nature menacée
Lu par : Gloria Barbezat

La forêt – Une nature menacée
Fabienne Tisserand / Frédéric Hermann
Éditions Cabédita
2018

La forêt, temple de vie, bien commun, trésor inestimable pour tous les êtres vivants de notre planète Terre. Fabienne Tisserand est ingénieure et spécialiste dans les domaines forêt, nature et société. Son livre didactique nous oriente de façon pratique sur les différents aspects scientifiques qui concernent le monde végétal et ses interactions économiques.

L’auteure concentre son analyse sur la forêt des régions tempérées européennes. Récit qui englobe néanmoins toute la réalité mondiale concernant la gestion forestière. Elle nous rappelle l’importance de sauvegarder ce bien nous appartenant: «Notre forêt relève encore du commun. Elle constitue un des derniers territoires gérés dans une certaine mesure, au profit de la collectivité: la loi impose aux propriétaires une gestion à triple but environnemental, social et économique dans les pays européens.»

Il y a un aspect non négligeable d’un passé récent qui justifie aussi sa prise de position de tout entreprendre pour préserver ce bien commun quand elle affirme que «les énergies fossiles ont pourvu durant le XXe siècle aux attentes des industriels, la forêt est restée jusque-là relativement à l’abri des visées exclusivement productivistes». Pour combien de temps?

Une mutation sociétale s’intensifie. Devant cette réalité, l’auteure nous invite à faire un usage précautionneux du vocabulaire technocratique autour des sciences écologiques: «Les mots bio économie, biomasse et service écosystémique sont des mots capables d’ouvrir la porte à la pire des réalités par l’usage à géométrie variable qui en est fait, rendu possible par leur caractère métaphorique, leur signification floue. Derrière les mots bio économie et biomasse se profile potentiellement la fin des sols et de la biodiversité».

Ce livre constitue un vrai plaidoyer pour une forêt multifonctionnelle en vue de sa préservation, son devenir est entre nos mains. Les photographies du journaliste Frédéric Hermann illustrant l’ouvrage enrichissent le texte et montrent la forêt telle qu’elle est, cette source infinie de résistance et de résilience.

Gloria Barbezat

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2019   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?