Logo Journal L'Essor
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007 2006 et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Avril 2016    [4]
Des salaires indécents
Auteur : Edith Samba

Sepp Blatter, président déchu de la FIFA, a récemment déclaré que son salaire n’intéressait personne. Son successeur vient de le faire connaître: plus de 3,5 millions de francs par année, soit 295'000 francs par mois. Et sans compter les avantages liés à la fonction: grosse voiture de service, billets d’avion gratuits, chambres d’hôtel luxueuses. Le même jour, on apprenait que le directeur d’UBS avait gagné plus de 14 millions de francs en 2015, soit 30 fois plus qu’un conseiller fédéral.

Ces salaires sont tout simplement indécents. Ils représentent une injure pour les travailleurs et les chômeurs. Jusqu’à quand accepterons-nous que des entreprises donnent des millions de francs à leurs dirigeants et licencient pour servir davantage de milliards de francs de dividendes à leurs actionnaires?

Edith Samba

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?