Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2015 
L’argent a tué le rêve européen
Auteur : Y.N.

On avait rêvé d’une Europe sociale et écologique, de peuples pouvant choisir librement leur destin. L’exemple grec montre malheureusement que l’argent a tout gangrené, que le capitalisme a triomphé partout. L’hebdomadaire Marianne ne s’est pas trompé. Il titre: «Un accord? Non, un diktat!». Citons quelques extraits des articles de ce journal.

* Ils ont voulu punir la Grèce. Ils ont voulu écraser les impudents qui affirmaient qu’il y a une alternative à ce système qui ruine les économies européennes et pressure les peuples. Et ils ont porté un coup terrible à l’idéal européen.

* Tel Sisyphe, des générations de Grecs devront se coltiner sans fin le poids du boulet des remboursements, condamnées à l’austérité perpétuelle. «À vouloir absolument que les Grecs payent, on invente le paiement éternel, la pénitence éternelle. Alors même que les jeunes Grecs ne sont pas plus responsables que les jeunes générations d’Allemands des années 50-60 pour les ‘bêtises’ bien plus grosses de leurs parents» s’indigne l’économiste Thomas Piketty.

* L’Allemagne a prouvé sa préférence pour l’accomplissement du projet cher à Wolfgang Schäuble (ministre des finances): une Europe centralisée constituée de pays satellisés autour du bunker de l’euro et d’une politique ordolibérale excluant ceux qui ne marchent pas au pas.

* Dans une offensive inédite, Merkel et Schäuble sont parvenus à imposer toutes leurs exigences pour punir le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et placer Athènes sous curatelle (Eric Bonze, éditorialiste à Die Tageszeitung).

* L’Europe a imposé «son modèle d’Eurozone disciplinaire» (Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des finances).

L’impérialisme, stade suprême du capitalisme.
Lénine

Les gouvernements européens ont exigé que les Grecs augmentent la TVA, que les modestes rentes des retraités soient encore diminuées et que l’âge de la retraite soit retardé. Ils n’ont en revanche pas exigé une augmentation des impôts des riches armateurs, ni une diminution des dépenses militaires, sans doute parce que certains pays fabriquent et livrent des armes à Athènes. A l’Europe de l’argent est venue s’ajouter l’Europe des hypocrites. Triste histoire!

Une horreur générée par des psychopathes

L'être humain a inventé le néolibéralisme, un terme barbare et primitif qui consiste à faire mourir son semblable de faim en l'exploitant jusqu'à ce que mort s'ensuive! Et, cerise sur le gâteau, avec la destruction de l'environnement. Ce qui signifie que tout est condamné à disparaître! Tuer la vie au ras des pâquerettes en quelque sorte! Pour contrer ce monstre, il faut la mobilisation de toutes celles et de tous ceux dont nous faisons partie. Il est nécessaire de barrer la route à cette horreur générée par des psychopathes! Laquais représentés dans les instances gouvernantes. Qui n'ont plus ou presque plus rien d'humain.

Alain Grillez

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2015   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?