Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2015 
Le Supercanton de l’Arc jurassien
Auteur : Rémy Cosandey

Le Supercanton de l’Arc jurassien
Jean-Claude Rennwald
Éditions de l’Aire, 2014

Le Jura est divisé entre trois districts qui ont formé un nouveau canton depuis le 1er janvier 1979 et trois autres districts qui ont décidé de rester attachés au canton de Berne. Le canton de Neuchâtel est partagé entre le Haut et le Bas, les habitants des Montagnes neuchâteloises n’acceptant pas – fort légitimement d’ailleurs – que la plupart des infrastructures et des centres de décisions soient déplacés sur le Littoral. Comment faire pour atténuer les fossés, pour diminuer les tensions, en un mot pour rendre confiance à la population et apprendre à vivre ensemble?

Jean-Claude Rennwald a siégé pendant 16 ans au Conseil national sur les bancs du parti socialiste. De plus, étant domicilié à Courrendlin, les forces et les faiblesses de l’Arc jurassien n’ont aucun secret pour lui. Sa solution? Résoudre le problème par le haut en créant un Supercanton de l’Arc jurassien comprenant le canton de Neuchâtel, celui du Jura et les trois districts francophones bernois. Et il propose une répartition équilibrée des fonctions et des services: le Gouvernement et l’administration centrale à Neuchâtel, le Parlement à Delémont, le Tribunal cantonal à Porrentruy, l’Office de développement économique et des relations extérieures à La Chaux-de-Fonds. Il va même très loin en rédigeant de toutes pièces une nouvelle Constitution.

Le projet de Jean-Claude Rennwald ne relève pas de l’utopie mais d’une vision cohérente de la situation. Nous y souscrivons entièrement avec cependant un point de désaccord: il propose un seul cercle électoral. Cette solution, à notre avis, aurait pour conséquence de ne pas tenir compte de l’équilibre entre les régions et de rendre presque impossible l’élection d’un ouvrier au Parlement.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?