Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2015 
L’Assassinat de Rudolf Schumacher
Auteur : Mousse Boulanger

L’Assassinat de Rudolf Schumacher
Bastien Fournier
Editions de l’Aire, 2014

Un livre miroir qui montre l’image connue et ambiguë d’un politicien. Son titre: «L’Assassinat de Rudolf Schumacher», édité par les Editions de l’Aire, né sous la plume de Bastien Fournier. L’auteur situe son roman dans une vallée encaissée entre de hautes montagnes. Un monde un peu restreint. On y respire l’air pur mais aussi l’enfermement et une certaine mesquinerie. L’image du Valais se dessine entre les lignes.

Le héros du roman entre tout de suite en scène. II est professeur d’allemand, mais a décidé de se consacrer à la politique. On le voit entrer dans sa salle de bain, il défait son catogan. Plus besoin d’une longue description pour penser à un certain Oskar Freysinger. Assoupi dans un fauteuil, en face de sa télévision, il se réveille avec un pistolet pointé sur le front. L’énigme consiste à découvrir qui a assassiné le personnage. On se trouve embrigadé dans un excellent polar, passionnant et surtout apte à emmener le lecteur sur les pistes les plus diverses: geste d’un rôdeur, vengeance, crime passionnel, terrorisme, etc. Toutes les causes sont envisageables. L’auteur, 33 ans, enseignant de grec et latin à Saint-Maurice, se garde bien de faire la moindre référence à son chef, conseiller d’Etat et responsable des écoles. Pourtant, tout au long de l’enquête menée par un vieux flic, très classique, il est impossible au lecteur de ne pas détecter l’allusion au politicien si souvent en dérapage sur les ondes des radios ou à la télévision.

Ce roman est superbement écrit. Le langage en est fluide, allégé, je dirai même gouteux. Tout est précis et pourtant sans affectation, les mots sont justes, ils sonnent comme des notes claires et triomphantes. La trame de «L’Assassinat de Rudolf Schumacher» est si bien construite qu’elle ne peut laisser aucune personne indifférente.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2015   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?