Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2014 
Obstacles multiples au quotidien
Auteur : Monique Peter-Contesse

Depuis plus de 10 ans, je bénéficie d’une autorisation de parcage pour handicapé(e). Hélas, je ne peux que constater que tout se dégrade de plus en plus: suppression(s) de places en nombre et en localisation, comme par exemple près de pharmacies, de cabinets médicaux, de groupes de magasins, de bâtiments administratifs. On trouve aussi des cas où une ancienne grande place a été transformée en deux plus petites, mal tournées, et qui obligent à plusieurs manœuvres compliquées. C’est pire encore pour ceux qui doivent sortir un fauteuil roulant au milieu de voitures qui arrivent et repartent dans un espace très étroit.

Cette liste n’est de loin pas exhaustive! Manque de surveillance des places, souvent occupées par des personnes valides ou des véhicules d’entreprise, insultes des contrevenants quand on leur fait poliment une remarque. Cela doit être encore plus pénible pour les personnes dont le handicap n’est pas visible: problèmes cardiaques, rénaux, respiratoire, etc…

Mais encore, les trains régionaux et bus d’accès abaissés manquants, d’où accès impossible sans aide. Il faut donc attendre, voire rater plusieurs véhicule TP, parfois sous la pluie. Les grands magasins qui, malgré leur taille (et donc beaucoup de clients) ne nous accordent que deux places. Si peu d’efforts sont faits dans les écoles, tous degrés confondus, qu’il s’agisse d’accès ou de pédagogie. De même dans de trop nombreux endroits déjà mentionnés, ascenseurs trop exigus, obstacles architecturaux: en conséquence, on est contraint à de longs détours pour atteindre une rampe ou attendre pour recevoir de l’aide.

Il faudrait que nos élus appliquent enfin les règlements d’applications déjà en vigueur, ce qui s’avère si rarement le cas. On pourrait aussi suggérer qu’ils passent une journée entière en fauteuil roulant…

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?