Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2012 
L’équité, source de paix et d’harmonie
Auteur : Janine Favre, Saint-Imier

 

Les indignés: il me semble que ce mouvement est bien inspiré. Cela me fait penser au mouvement non-violent de résistance qu'avait fondé Gandhi.

On ne peut s'indigner que d'une criante injustice. Or, justice et vérité sont des facultés de l'esprit, non construites sur l'intellect calculateur. C'est l'intellect qui est ici remis en question par sa base.

Gandhi enseignait que la force de vérité, et par conséquent de justice, est supérieure à celle du mensonge et de l'oppression; une force à laquelle rien ne peut résister lorsqu'elle est mise correctement en œuvre. Cela sans devoir rendre le mal pour le mal, donc sans violence sur la vie de l'autre.

Les révolutions historiques se sont construites sur la violence, la force brutale et la haine de l'oppresseur. Ensuite, l'opprimé arrivé au pouvoir peut devenir encore plus injuste que son oppresseur. Nous avons maints exemples d'enfants martyrs devenus parents martyrisant leurs enfants. Les Palestiniens vivent aussi ce phénomène.

Le but de l'indignation n'est pas l'intérêt personnel, mais la recherche d'équité. Equité, source de paix et d'harmonie. C'est donc le début d'un éveil spirituel.

On nous parle beaucoup des droits de l'homme à une vie dans la dignité. Cela n‘est qu'un côté de la «balance équité». On n'arrive à l'équilibre qu'en travaillant sur l'autre plateau qui est celui des devoirs permettant la dignité à celui qui les remplit. C'est la charge des devoirs envers la Création et envers les règles qui la composent, dont on parle moins.

Jusqu'ici, les forces réactionnaires, syndicats, grèves, manifestations vont dans le sens: on veut plus! Plus de l'Etat, plus du patron, plus de soins, etc. Les «indignés» sauront-ils aller dans le sens du «moins», moins de besoins externes, avec le retour de la capacité d'autonomie et d'entraide.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?