Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2012 
Je m’indigne, mais je m’engage aussi
Auteur : Yvette Humbert Fink

 

Il y a longtemps que je suis indignée! Cela m'a poussée, en France, dans les années soixante, à militer pour des causes variées telles que la défense de l'école laïque, la vigilance pour détecter les maltraitances à l'enfant ou l'aide publique pour une culture populaire. Actuellement encore, la cause des sans-papiers, ces êtres rayés en quelque sorte de l'humanité ordinaire, m'est un combat cher.

Mais, en fait, de quoi faut-il s'indigner en dernier lieu sinon de nous-mêmes, nous les Occidentaux en particulier et la société que nous avons créée et qui fait de nous des gens blasés, gavés, ayant besoin d'un jouet (informatique, télévision, fitness ou autre) pour se sentir vivre.

Comment inverser la tendance, comment donner plus de poids à tout ce qui émerge, ici ou là, en actes positifs, généreux, intelligents? Je pense au bénévolat, si multiple, à la recherche scientifique qui mobilise des milliers de chercheurs dans le monde, au monde de la musique, si exigeant, de la littérature si importante… Une pensée donc à tous ceux qui font que notre monde est un peu meilleur et marche un peu moins de guingois.

Alors, je continue à m'indigner mais à m'engager aussi, par la pensée et, le plus possible par mes actes quotidiens, mon regard sur le monde, et tout ce qui me porte vers les autres, mes semblables.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?