Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2012 
Chassez les «indignes» du pouvoir!
Auteur : Mousse Boulanger

Dans sa nouvelle publication parue aux éditions du Seuil, Destruction massive – Géopolitique de la faim, Jean Ziegler désigne les affameurs responsables de milliers de morts. Y a-t-il plus indignes que ceux par qui un enfant de moins de 10 ans meurt de faim toutes les cinq secondes? Il faut ici montrer du doigt les multinationales qui amassent des milliards de dollars alors qu'en contrepartie des êtres se voient dépouillés de la moindre ressource qui leur permettrait de survivre. En Côte d'Ivoire, des sociétés pétrolières comme la BP laissent le pétrole s'écouler dans les rivières, sur les terres cultivables, de sorte que le sol ne produit plus aucun aliment et que les villageois doivent fuir, abandonner leurs biens, subir la pire des famines.

La faim aujourd'hui, comme du temps de Staline ou Hitler, devient une arme de guerre distillée sournoisement par des instances comme le FMI, l'OMC, la Banque mondiale, par les multinationales agroalimentaires, par les spéculateurs en bourse sur les aliments de première nécessité. Jean Ziegler écrit: «Les Seigneurs de la faim les plus redoutables sont les trusts agro-industriels qui provoquent la famine de centaines de millions d'êtres humains».

Heureusement, à côté de ces groupes indignes, il y a des organisations qui luttent dans la dignité contre les prédateurs; ils regroupent les paysans, ils tentent d'interdire les biocarburants à base de plantes nourricières. Jean Ziegler affirme que les solutions existent mais ce qui manque surtout c'est la volonté des Etats. On peut qualifier un Etat d'indigne mais que dire de ses dirigeants? Les indignés font la Une des journaux, il serait temps de désigner les «indignes», de les chasser du pouvoir. Qui faut-il museler? Les indignés ou les indignes?


J'ai préféré le malheur de perdre votre estime par ma franchise,
à celui de m'en rendre indigne par l'avilissement du mensonge.
Laclos
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?