Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2011 
L’opacité des grandes surfaces
Auteur : ¬

En Suisse, Migros et Coop bénéficient d'un monopole unique au monde. A elle seules, ces deux grandes surfaces réalisent le 70% du chiffre d'affaires des produits alimentaires. Nous leur avons posé trois questions:

1. Qu'allez-vous entreprendre pour faire des économies d'électricité (notamment en diminuant la lumière de certains magasins ou en limitant les illuminations de Noël)?
2. Est-il possible de réduire les emballages?
3. Que deviennent les invendus (boulangerie, viande, fruits et légumes)?

La coopérative Coop est restée muette: même pas un accusé de réception malgré notre lettre et un rappel. Quant à Migros, cette enseigne nous envoie son rapport annuel 2010 qui traite des économies d'énergie dans leur globalité et non spécifiquement de l'électricité. En ce qui concerne les invendus, Migros Neuchâtel-Fribourg nous répond: «Tous les invendus en fin de date sont retournés directement à la centrale d'exploitation de Marin. Ils sont triés et les produits sont compostés ou incinérés». En d'autres termes, des fruits, des légumes et des pâtisseries qui pourraient faire le bonheur des homes pour personnes âgées et des femmes, hommes et enfants de condition modeste sont tout simplement détruits. Un triste exemple de gaspillage!

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?