Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2009 
Les obstacles à la récolte des signatures
Auteur : Reto Moosmann & Georges Tafelmacher

À côté des aspects politiques qui ont facilité la récolte de signatures, il faut aussi relever le nombre préoccupant d'obstacles et d'interventions policières qui ont empêché les récoltes de signatures sur la voie publique.

À Saint-Gall les récolteurs de signatures du GSsA ont finalement obtenu gain de cause au Tribunal administratif cantonal, qui a désavoué la politique restrictive de la ville. De même, les militants du GSsA de Berne ont eu gain de cause après une intervention des agents de la police qui les avaient empêchés de récolter de signatures dans la partie de la gare appartenant à la ville de Berne. À Lausanne les agents de la police du commerce de la ville sont intervenus pour empêcher des récoltes de signatures effectuées sans autorisation à l'aide d'un caddie de supermarché. À Lausanne, un autre militant a comparu devant la Commission de police de Cully (VD) pour contester une condamnation à une peine d'amende de 100 francs plus 40 francs de frais de procédure infligée pour avoir récolté des signatures sans autorisation à l'occasion du festival Jazz de Cully en avril.

La généralisation du vote par correspondance ces dernières années a fait disparaître des occasions privilégiées pour effectuer les récoltes de signatures. Pour des organisations qui ont suffisamment d'argent pour remplir les boîtes aux lettres de toute la Suisse avec leurs dépliants cela ne pose pas trop de problèmes, mais pour des organisations comme le GSsA qui n'ont pas ces moyens, cela implique une augmentation de sa présence dans les lieux publics fréquentés afin d'y récolter des signatures.

Nous nous battons dans les tribunaux et devant les Commissions de police aussi pour garantir l'exercice des droits politiques à tous ceux qui n'ont pas de grands moyens financiers.

Le secrétaire GssA, Reto Moosmann
Pour le GSsA/Vaud, Georges Tafelmacher, Pully
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?