Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Décembre 2008 
Discrimination à la télévision
Auteur : réd.

Selon le sociologue Eric Macé, qui a mené une étude sur les personnes qui s’expriment à l’antenne des 15 chaînes françaises de la télévision numérique, les classes populaires sont les grandes absentes du petit écran. Alors que les ouvriers représentent 23% de la population, leur place à la télé n’est que de 2%. Même chose pour les employés qui représentent 30% de la population, alors que leur présence à la télévision n’est que de 16%. En revanche, les cadres sont surreprésentés sur le petit écran (61% contre 15% des Français).

Mais le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) se moque de cette censure larvée. La seule discrimination qui l’intéresse est celle de la couleur de la peau. Qu’il faille donner toute leur place aux minorités ethniques, cela va de soi. Mais rien ne serait plus dangereux que de se focaliser sur les discriminations raciales afin de faire oublier les discriminations sociales. C’est en valorisant la diversité sociale que l’on fera avancer la diversité ethnique, et non l’inverse (renseignements tirés d’un article de l’hebdomadaire Marianne).

Aucun chiffre n’est publié en Suisse mais les proportions doivent être à peu près identiques. Il y a là un sujet de méditation pour les responsables de la télévision et pour les politiciens et autres personnes qui ont la charge de surveiller le bon fonctionnement de la télévision.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?