Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Décembre 2008 
95% de pur cacao
Auteur : Emilie Salamin-Amar

Extrait de Histoires de ouFs
d’Emilie Salamin-Amar
(Editions Planète Lilou, 2008)

- Salut le trop cuit !
- Oh ! T’arrête de m’appeler comme ça… d’accord ?
- Ben quoi ? Tu préfères peut-être café, moka ou caramel comme pseudo ? Si t’as pas d’idées, je garde le trop cuit !
- Et toi… tu aimerais que je t’appelle face de lune ou bien l’enfariné ?
- Je te signale que t’es le seul de cette couleur dans le quartier. Je peux tout de même pas t’appeler Blanche Neige !
- Qu’est-ce t’as toi, je te fais de l’ombre ou quoi ?
- Exactement ! Quand t’es près de moi, je dois allumer la lumière, je vois plus clair. Et si je me casse la figure, je t’en flanque une !
- T’es raciste grave, toi ! T’es agressif et stupide ! Atrophié du cerveau !
- Je suis pas raciste, je suis suisse !
- Ben, je te signale que moi aussi. Je savais pas que tu étais un keuf, j’ai pas pris mes papiers !
- Oh ! T’es suisse toi… 100% suisse ? Ça se peut pas !
- Ça t’en bouche un coin, hein ? Et pourtant, c’est une réalité ! Et même si j’étais pas suisse, en quoi ça te dérange… t’es de la police ou quoi ?
- Ouais… t’es peut-être suisse mais… t’es pas né ici quand même ? T’es pas un Européen de souche… Tu serais pas du genre rat du désert ?
- N’importe quoi ! Faut sortir de ton bled, t’éloigner de ton clocher… faut voyager pauvre mec ! Dans tous les pays du monde y’a des gens de toutes les couleurs ! Je suis citoyen à part entière de la planète… comme toi ! La Terre appartient à tout le monde et t’en n’es pas le propriétaire !
- Possible, mais toi… faut dire que t’es quand même noir de chez noir dans les rayons, au moins 95% de pur cacao… comme le bon chocolat…
- Et alors ? T’as peur que je te tache ? Ou bien que je déteigne sous la pluie ?
- Je sais pas…
- Au lieu de m’insulter et de me fuir… tu me serres la main et tu verras bien.
- Eh… attends… t’es sûr ? Parce que là… je vais à mon cours de piano.
- Tu risques rien, je te dis !
- Ça alors… ça me fait trop bizarre, c’est la première fois que je tends la main à un étranger… à un noir…
- Alors tu vois, je t’ai pas tatoué ! Au fait, ça fait longtemps que tu joues du piano ? Ca m’intéresse… question… tu joues que sur les touches blanches ?
- T’es nul ! On voit bien que t’as jamais fait de la musique mon pauvre ! Tiens, regarde… ça c’est une partition… là… c’est une portée et tous les petits ronds, c’est des notes, y’en a des noires et des blanches.
- Me prends pas pour un idiot, j’ai fait du solfège moi aussi !
- Ben alors… qu’est-ce tu veux ? C’est quoi ton délire ?
- Ton morceau de jazz… essaie de le jouer sans les noires et tu verras…
- Jouer qu’avec des blanches ? Ça se peut pas… ce serait plus du jazz ! Ce serait genre militaire. Et moi ce que j’aime dans le jazz, c’est le rythme.
- Sans les noires, ce serait du style marche funèbre, tu veux dire ! Tu vois bien que c’est les croches et les doubles croches qui te donnent envie de bouger. Nous, les Noirs, on apporte du soleil, de la fantaisie, jusque dans la musique.
- Pour la musique, je suis d’accord… tu sais que t’es pas bête toi ? Mais pour le reste… je te connais pas encore assez bien.
- On peut se voir un soir si tu veux ? J’ai ma batterie à la cave et y’a aussi le piano de ma mère, on pourrait faire un essai… un p’tit bœuf pour rigoler, juste comme ça, entre potes, histoire de voir si on peut monter un groupe…
- Oh… t’es trop cool toi ! J’en connais un qui joue de la guitare et un autre du saxo… ils sont blancs mais sympas… je peux leur faire passer le message ?
- Bien sûr… moi, tu sais… j’ai rien contre les Blancs ! Alors à samedi ?
- Au fait… c’est quoi ton prénom ?

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?