Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2008 
Les loups et la meuf
Auteur : Emilie Salamin-Amar

Extrait de Histoires de ouFs, d’Emilie Salamin-Amar (Éditions Planète Lilou, 2008)

- J’en ai ras la casquette, les loups sont partout et ça me déprime!
- C’est pas nouveau, y’a toujours eu des loups dans les bois et les forêts. Je croyais que tu aimais la nature Mamy Dico.
- Je te parle des loups des villes, ceux qui violent les filles, les petites meufs d’aujourd’hui.
- Ah! Je me souviens d’un conte de mon enfance, y’avait un loup aussi, mais il dévorait une grand-mère.
- Dis-moi, Mamy Tarte, tu pensais au Petit Chaperon Rouge?
- J’en connais pas d’autres! Y’a aussi ceux dans lesquels des ogres dévorent les petits enfants. De quoi tu parles?
- Des gamines qui se font violer par des garçons. T’es pas encore branchée? Tu dors encore? Tu devrais te frictionner la tête tous les matins pour activer tes neurones.
- Ah! Tu veux parler des tournantes? Faut arriver à te suivre, si tu remplaces le mot garçons par loups… c’est pas évident! Pauvres petites…
- Faut décoder Mamy Tarte! Maintenir son esprit en alerte, c’est ça le secret de la jeunesse éternelle.
- Oh, ça va hein! C’est terrible pour ces gamines, tu crois qu’elles vont pouvoir oublier un jour?
- Je ne sais pas! Ca prendra du temps pour effacer de leurs mémoires ces horribles séances de tortures.
- Tu crois qu’elles arriveront à aimer un homme plus tard?
- Et les garçons? Est-ce qu’ils sauront respecter une femme un jour?
- Tu sais, je ne comprends plus rien!
- Il paraît que c’est à cause des films pornographiques.
- Un film, c’est du cinéma, de la fiction, c’est pas la vraie vie!
-Je sais, mais les jeunes d’aujourd’hui consomment beaucoup d’images et ne font plus la différence.
- Consomment? Ils sont gavés de clips vidéos tu veux dire!
- Et les parents, t’as pensé aux parents quand ils apprennent que leur fils est un violeur?
- La honte! T’avais raison quand tu parlais des loups. Envolée la confiance!
- Si j’étais plus jeune, je te proposerais de faire une opération commando, style lavage intensif des cerveaux.
- Dis toujours, on est peut-être encore assez forte… qui sait? Mais faut pas me demander d’escalader des falaises!
- Ce soir, faut qu’on en parle aux autres pensionnaires. On va créer une brigade.
- Pour faire quoi? Personne ne nous violera à notre âge!
- Pour expliquer aux jeunes, dans les écoles, les collèges et les lycées que le corps d’une meuf ça se respecte!
- Ouais… t’as raison! T’es géniale!
- Et que violer les meufs, c’est un crime!
- A bas les tournantes! On va les corriger ces sales gamins! On va leur casser les dents à ces jeunes loups!
- Tu t’excites grave, calmos Mamy Tarte, on n’a plus vingt ans!
- Justement, on n’a plus de dents… on risque rien! Faudra juste enlever le dentier avant la bagarre!
- Tu t’emballes, il n’est pas question de les boxer, mais de leur parler!
- Ah, c’est tout? J’aurai bien aimé leur tailler les oreilles en pointes à ces petits voyous, comme celles des loups!
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?