Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2007 
Mon Europe à moi…
Auteur : Yvette Humbert Fink, Henri Jaccottet

… Je lui souhaite d’être avant tout une démocratie digne de ce nom, d’avoir une politique écologique d’avant-garde et la faculté d’empêcher l’économie de poursuivre sa marche vers une tyrannie suicidaire (pour elle-même et pour nous) et de la mettre en somme au service de la société, et non pas l’inverse. Je lui souhaite en outre de bénéficier de structures étatiques confédérales dans lesquelles: &bul; les pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire) soient nettement séparés; &bul; les régions soient autonomes culturellement parlant mais soient libres de s’associer les unes avec les autres pour constituer des Etats confédérés; &bul; ces Etats confédérés puissent déléguer des tâches qu’ils ne peuvent pas assumer à un Etat central bicaméral (comme en Suisse et aux Etats-Unis) dont l’exécutif serait constitué par un collège (comme en Suisse et pas comme aux États-Unis par un président). Enfin, une Europe sans armée.

Henri Jaccottet

… Je la vois comme je la veux: déjà, une terre d’accueil, un continent où les hommes pourront circuler, se côtoyer et se connaître. Je l’imagine aussi, certes, comme une mosaïque d’Etats, de mentalités, de langues (tiens, l’espéranto pourrait avoir un rôle important à jouer…), mais ayant conscience d’une unité essentielle, indispensable qu’il s’agirait de cultiver inlassablement. En quelque sorte, une Europe des consciences et non simplement une Europe des intérêts économiques.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?