Logo Journal L'Essor
2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012
  2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Juin 2006
Une prison où l’on apprend
signalée par : Yvette Humbert Fink
Notre journal dans sa version "papier" ne contient pas de publicité, ni nos articles web des cinq dernières années. Toutefois nos archives et articles antérieurs à
5 ans (année 2015 et avant) peuvent en contenir. Les modestes revenus qui en découlent nous aident à maintenir ce site web.
(Essais et réglages en février/mars 2020)

Au pénitencier de Bostadel, à Zoug, chaque semaine des cours sont donnés à de jeunes hommes de 20 à 30 ans qui ont choisi librement d’y assister. «Quand nous enfermons les gens, il nous faut prendre garde à ce qu’ils s’en sortent le mieux possible, qu’ils puissent garder leur dignité. Et ça augmente peut-être leurs chances de se réintégrer dans la société après leur libération» dit l’enseignant. En plus des cours d’allemand, de calcul et de citoyenneté, on intègre le développement personnel: les détenus apprennent à évaluer de manière réaliste leurs compétences, leurs limites et leurs chances.

D’après la revue SOLIDARITES, Février 2006, de l’OSEO

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2020   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?