Logo Journal L'Essor
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007 2006 et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Décembre 2017    [68]
Le bonheur d'offrir ?
Auteur : l´équipe de l´essor

Le bonheur d'offrir serait plus grand que le plaisir de recevoir. Le croyez-vous? On l'a tous entendu un jour et l'on s'accorderait à penser qu'il y a consensus autour de cette modeste vérité. La fête de Noël arrivant à grands pas, on aura probablement l'occasion de le vérifier si l'on en doutait. On offrira, on recevra. Peut-être même ira-t-on jusqu'à joindre la générosité à l'agréable, en offrant à nos proches un certificat EPER ou d'autres formules du même genre, permettant le financement d'une charrue, d'une ruche ou d'un cochon pour une famille du «tiers-monde». Ces nouvelles formes de «cadeaux» consistant à offrir, somme toute... du plaisir d'offrir!

Cependant, quand on regarde un peu plus loin qu'autour de soi, on peut s'étonner des «générosités» que l'on découvre. En Suisse, on ne se refuse rien: du moins, quand on a le pouvoir de décider à qui on offrira l'argent des contribuables. Entendu à la radio RTS en un seul jour:

Au prix d’un seul de ces souvenirs «collector», il y aurait de quoi financer 6000 vaccins ou 8000 rations de réhydratation pour des enfants nouveaux-nés. N’est-ce pas honteux! J'ai éteint la radio mais continué à réfléchir.

Comme le sage colibri de l'histoire indienne, popularisé par le mouvement du même nom lancé par Pierre Rahbi, nous faisons notre part. À l’essor, nous ne cuisons pas la soupe populaire, n'accompagnons pas les migrants désemparés qui débarquent sur les plages d’Europe et ne descendons pas dans la rue en portant des banderoles. Mais à notre modeste échelle nous donnons encore voix à ceux qui le font. Nous parlons d'eux, soutenons leurs actions et appelons à leur soutien quand beaucoup font mine de ne même pas les voir. Notre appréciée rubrique «Bonnes nouvelles» (merci Yvette!) va aussi dans ce sens.

En 2018, en plus de poursuivre l'aventure de notre parution plus que centenaire, nous espérons faire plus, mais toujours dans notre champ de compétences qui est d'informer, de donner voix, de faire découvrir. Et pourquoi pas aux générations qui nous suivent, plus branchées que leurs aînées, certes, mais pas mieux informées pour autant?

Le feuillet joint à votre exemplaire du journal présente des projets que nous aimerions pouvoir lancer, avec votre aide. Cinq, comme les doigts de la main. Cinq projets diversifiés qui correspondent néanmoins aux valeurs que nous défendons de longue date.

Les trois premiers projets sont directement liés à l'essor, puisqu'ils mettront en valeur l'incroyable richesse de nos 112 ans d'archives désormais accessibles en ligne, mais encore en vrac pour le moment. Un autre projet vise à traduire en français un ouvrage qui vient de paraître en langue anglaise, où il est question de droit d'asile, depuis l'historique «droit de sanctuaire» jusqu'au droit actuel. Un ouvrage nécessaire, par les temps qui courent… Le feuillet joint vous en dira plus.

En cette fin d’année nous vous invitons, vous nos lecteurs, à choisir si vous voulez/pouvez soutenir l'un ou l'autre de ces projets. Soyez notre mécène de Noël, pour l'un d'entre eux ou contribuez dans la mesure de vos possibilités, au projet de votre choix. Votre bonheur d'offrir n'aura d'égal que notre plaisir à recevoir votre contribution… et à mener à bien ces projets avec votre soutien.

Bonnes fêtes de Noël à toutes et à tous !

Mario Bélisle et l'équipe de l'essor

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?