Logo Journal L'Essor
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007 2006 et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Décembre 2015    [51]
Dis-moi! (Lilou, 17 ans)
Auteur : Emilie Salamin-Amar

Dis-moi, toi qui es à l’aube de ta vie, que vas-tu faire de tout ton temps? Que feras-tu de tes longues années, de tes jours ensoleillés, de tes nuits blanches? Sauras-tu planifier convenablement, au plus près de ta conscience, les plages de ton existence?

Je profiterais du temps qui passe pour rêver, grandir, m’améliorer. Plus tard, je voudrais devenir un être libre. La liberté, c’est sacré! De la sorte, je pourrais m’épanouir telle une jolie fleur dans un jardin en fonction de mes fantaisies, de mes caprices, de mes aptitudes et de mes désirs. J’organiserais ma vie, mes loisirs et mes amours afin qu’ils concordent, de préférence, avec mes rêves les plus secrets, les plus intimes. En attendant que je grandisse, que je mûrisse, que j’atteigne l’âge de la maturité, laissez-moi encore le temps de rêver, ne serait-ce que quelques années. Je désirerais tant profiter de ma si tendre jeunesse, de mon innocence, avant de passer aux choses plus raisonnables. Je dois encore explorer et construire mon imaginaire, faire le tour de toutes mes potentialités, m’interroger sur mes dons cachés.

C'est bien joli de vivre de plus en plus vieux, mais j'aimerais autant qu'on vive de plus en plus jeune.
Jean-Marie Gourio

Je souhaite prendre assez de temps pour observer le vaste monde afin d’être à même, le moment venu, de participer moi aussi à son amélioration comme l’ont fait avant moi toutes les générations précédentes. Je désire tout apprendre afin de tenter d’étancher mon immense soif de savoir. Je veux lire tous les livres qui racontent les légendes d’ici, et d’ailleurs. Je veux être éblouie par les plus beaux paysages. Je veux caresser du regard les toiles des grands peintres. Je veux rire à gorge déployée pour un oui ou pour un non, je veux chanter à tue-tête des chansons légères, populaires, je veux m’amuser de tout et de rien, je veux également danser, m’étourdir, me défouler sur des rythmes déjantés, fous, endiablés. Je veux jouer, mettre ma vie en scène telle une authentique pièce de théâtre dont je serais l’auteure et l’unique interprète. Pour évoluer, je veux croire à la magie des rencontres, celles qui sauront me charmer, me séduire, m’éblouir et qui me feront grandir à coup sûr. Celles qui me bousculeront, qui me choqueront, qui me feront découvrir d’autres visions du monde. Celles qui ne me laisseront pas totalement indifférente, mais qui m’interpelleront, parce que contraires à mes idées reçues, bien malgré moi, elles m’obligeront à effectuer d’innombrables repositionnements accompagnés de son cortège de remises en question. Celles qui seront en opposition avec mes idées fixes éveilleront la rebelle qui sommeille en moi. Il me faut encore rencontrer des guides spirituels, des maîtres à penser et des modèles de sagesse pour éclairer ma route. Je veux rêver tout éveillée, encore et encore, la tête perdue dans les étoiles. Je veux croire que tout ceci est possible. Mais de grâce, je vous en conjure, ne soyez pas trop pressé, accordez-moi une petite faveur, laissez-moi assez de temps pour comprendre quand, et par quel mystérieux artifice, comme par enchantement, un beau jour, on réalise que ce que l’on croyait être improbable, voire utopique, devient subitement une réalité évidente.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?