Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2014 
L’hypocrisie des dirigeants du monde
Auteur : Rémy Cosandey

Lors de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela, Barack Obama, le président des États-Unis d’Amérique, a vivement stigmatisé les chefs d’État qui se réclament des valeurs du grand homme mais qui n’admettent pas l’opposition chez eux. Une fois de plus, on a pu se rendre compte de l’hypocrisie de certains dirigeants qui font le contraire de ce qu’ils disent.

La palme de la fourberie revient certainement au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Il prétend ne pas être pas allé en Afrique du Sud en raison du coût très élevé de son voyage. En réalité, il a eu peur de se faire siffler car le Likoud, le parti dont il est issu, s’est constamment compromis avec le régime d’apartheid d’Afrique du Sud (collaboration militaire notamment). Dans ce domaine, la Suisse a aussi de quoi faire son mea culpa car elle n’a pas appliqué les sanctions décidées en son temps par l’ONU.

Et que dire de Vladimir Poutine? Voilà un homme qui est un véritable tyran (l’expression est du maire de Genève de l’époque, Manuel Tornare, qui a refusé de lui serrer la main lors du Sommet du G8) et qui essaie de se faire passer pour un humaniste. En accordant la grâce présidentielle à quelques opposants et aux activistes de Greenpeace, il a tenté de faire croire que la Russie était un pays démocratique. En réalité, il a fait un tout petit geste politique pour sauver la face avant les Jeux olympiques de Sotchi.

Dans beaucoup de pays (la grande majorité hélas), les dirigeants pensent à leur pouvoir et à leur confort avant de défendre les intérêts de leur peuple. L’hypocrisie a malheureusement encore de beaux jours devant elle.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?