Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2013 
Les Frontalières, Mousse Boulanger
Auteur : Rémy Cosandey

Les Frontalières
Mousse Boulanger
L'Âge d'Homme, 2013

C'est un livre petit par la taille (moins de 70 pages) mais grand par le témoignage qu'il véhicule. On est en 1938 dans un village du Jura, tout près de la frontière française (d'où le titre du livre). Mousse Boulanger raconte ses souvenirs d'enfance. On découvre des gens modestes, travailleurs, unis par une magnifique affection familiale. C'est limpide, parfois drôle, souvent poignant. La guerre est toute proche mais la vie est rythmée par les besognes domestiques, par la préparation de repas simples mais nourrissants, par la récolte des petits fruits et par l'achat de vêtements et de chaussures.

En ce temps-là, on savait encore ce que voulaient dire les mots «solidarité» et «amitié». On était pauvre mais on pouvait compter sur l'aide de ses voisins et le réconfort de sa famille. Septante-cinq ans après avoir vécu une enfance pleine de tendresse, Mousse Boulanger fait preuve d'une formidable mémoire pour retrouver les gestes, les lieux et les péripéties qui l'ont marquée.

Chaque page mériterait d'être récitée. Contentons-nous d'une citation que nous avons particulièrement aimée parce qu'elle correspond à ce que nous avions vécu nous-même: «Il fait bon sous les grands foyards, il y a de l'ombre et un petit vent. Je ramasse des faines, je les ouvre avec les dents, elles ont un goût de noisette. J'adore.»

Ce livre permet aux anciens de revivre un temps de leur adolescence, tandis que la jeunesse découvre un passé qui constitue l'Histoire de notre pays.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?