Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Juin 2013 
Non aux forages d'hydrocarbures à Noiraigue
Auteur : La Rédaction

Les dangers du gaz de schiste

Lors de leur récente assemblée générale, Les Verts du canton de Neuchâtel ont voté à l'unanimité une résolution relative aux intentions de la Société Celtique Énergie d'entreprendre des forages dans la région de Noiraigue dans le Val-de-Travers. Ils considèrent que tout forage à la profondeur envisagée (1300 mètres) présente des risques significatifs pour les sources d'eau potables. Le percement de puits profonds peut mettre en liaison des aquarifères distincts au travers de grottes, failles et fractures naturelles largement présentes en terrain karstique et, par là, provoquer une contamination de l'eau potable.

Or, plus de 70% des habitants du canton (essentiellement dans les villes de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds) boivent l'eau souterraine pompée dans les gorges de l'Areuse. Ces sources sont directement menacées par ce projet. L'endroit choisi est donc le plus dangereux du canton. Il est inadmissible que la population neuchâteloise coure ce risque !

La nappe d'eau, gisante à une assez grande profondeur souterraine, mais déjà tâtée par deux forages, est fournie par la couche de grès vert.
Victor Hugo, Les Misérables

Les Verts neuchâtelois s'opposent au forage exploratoire à Noiraigue. Ils demandent aux autorités compétentes de ne pas accorder de permis de construire à Celtique Energie. Ils rappellent que la politique énergétique du canton doit reposer sur les économies d'énergie et les énergies renouvelables et que les énergies fossiles, dont le gaz fait partie, ne sont pas une solution pour l'avenir. La véritable richesse du sous-sol de la région, en quantité et en qualité, ce sont les eaux souterraines !

Le tout nouveau Conseil d'État neuchâtelois est dominé par les socialistes (3 sièges sur 5) mais le chef du Département de la gestion du territoire est membre de l'UDC. On verra donc très vite si le gouvernement neuchâtelois est préoccupé ou non par les problèmes écologiques.

Voir aussi :
La France maintient son interdiction …  l'essor décembre 2013
De la croissance économique à la fuite en avant  l'essor octobre 2012
De l’eau dans l’gaz — Du gaz dans l'eau ?  l'essor juin 2012
Craindre la fin du pétrole ?  l'essor octobre 2010
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?