Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2012 
Oh! Jeunesse
Auteur : Henri Jacottet
Le billet d’Henri Jaccottet

Ainsi s’exprimait souvent un des personnages de Conrad et je pense que cette interjection convient à mon sujet de ce jour, notre civilisation, qui est tout simplement celle de l’Europe de l’Ouest et des États-Unis d’Amérique.

Ses «moteurs» sont le MIT (Massachussetts Institut of Technology), la Silicone-Valley, accessoirement le CERN (Laboratoire de physique des particules) et les plus grandes universités des deux continents. Son but actuel: la sacro-sainte croissance. Ses moyens: le néolibéralisme issu des E.-U.A. (Milton Friedmann, Prix Nobel en l976) et l’économie spéculative dans laquelle les billets de banque ne sont plus garantis par de l’or ou du travail mais au degré de satisfaction des actionnaires des grandes entreprises du monde, degré qui est fidèlement reflété par la bourse. Et nous dans cette affaire, qu’avons-nous fait de notre raison et de nos sentiments ? «Nous avons laissé faire», comme disait Ramuz des Vaudois et de leur Major Davel, alors que toute cette malheureuse aventure s’est développée sans heurt sous nos yeux.

C’est là que je rappelle mon titre, car ce sont effectivement les jeunes qui, répondant «présent» à l’«Indignez-vous» de Stéphane Hessel ont dit non à tout cela en s’attaquant au risque de leur vie (ils l’ont payé et le paient encore tous les jours) successivement à plusieurs des régimes tyranniques qui ont émergé depuis la décolonisation.

Ils ne savaient pas, les innocents, qu’à toute tyrannie succède une autre tyrannie encore pire que celle contre laquelle ils se sont dressés. (Avec bien d’autres, Conrad l’a dit aussi). L’histoire de la Chine et de la Russie illustre cela très clairement. Le sachant, on comprend mieux pourquoi les maîtres de ces deux immenses empires ne veulent pas entendre parler d’une intervention des peuples du monde (l’ONU), aussi longtemps que l’ONU respectera le droit de veto dont ils font usage sans se gêner! Oh, jeunesse malheureuse!

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?