Logo Journal L'Essor
2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013
2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Décembre 2011
La vraie révolution reste à faire
Auteur : Janine Favre
Notre journal dans sa version "papier" ne contient pas de publicité. Pas plus que nos articles web des cinq dernières années. Toutefois nos archives et articles antérieurs à 5 ans (année 2016 et avant) peuvent occasionnellement en contenir. Les modestes revenus qui en découleront nous aideront à maintenir ce site web. (Essais et réglages en été 2021)

La chute des dictateurs arabes les uns après les autres aura été pour 2011 un ensemble d'événements importants, époustouflants, et non prévisibles par leur ampleur. Les conséquences de ces bouleversements, elles non plus, ne sont pas prévisibles.

Dans ces pays du Sud, nous avons assisté à un sursaut des consciences subitement avides de liberté. Une aspiration profonde, contagieuse et impressionnante, dont il me semble pourtant qu'elle comporte une non moins profonde dose d'illusions sur ce que représente la liberté: liberté souhaitable et réalisable.

Chez bien des combattants qui nous ont été montrés, on ressentait l'espoir d'un monde à l'occidentale, avec un Etat-providence et un grand accès à la consommation pour tous.

Le résultat final, que l'on peut maintenant prévoir, c'est une plus grande misère matérielle du peuple. Les difficultés matérielles accrues ne peuvent qu'accompagner les changements et les rivalités d'influences. Ensuite, contre le désespoir, reste la dernière illusion possible: l'intégrisme religieux et l'appel au guide spirituel.

Actuellement, tous les peuples semblent préférer les illusions de la croissance continue à une véritable prise en charge d'eux-mêmes. Cette prise en charge de ses besoins de subsistance pour le maintien de la vie et de la santé, source d'autonomie, demande un éveil à la conscience que n'ont pas encore les peuples du Nord comme du Sud. C'est pourquoi, pour l'instant, la vraie liberté-responsabilité nous échappe (à nous comme aux peuples arabes), nous rendant à la merci de faux guides spirituels ou politiques qui imaginent pour nous des solutions renforçant leur propre puissance à eux.

Je pense donc que la vraie révolution, au Sud comme au Nord, reste à faire.

Janine Favre, La Neuveville
Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2021   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?