Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Octobre 2011 °
Des règles contraignantes pour les multinationales suisses

Glencore, Syngenta, Nestlé, Triumph… Des filiales de multinationales suisses violent, à l'étranger, des droits humains et des normes environnementales, sans que les maisons mères aient à en répondre. Le pouvoir et l'influence des multinationales ont fortement augmenté avec la mondialisation. Il manque cependant des règles contraignantes qui les obligeraient à respecter les droits humains et les standards environnementaux.

Une alliance de plus de 50 organisations de développement et de droits humains, d'associations environnementales et de femmes, de syndicats et de groupe d'Eglise, veut changer cette situation. Dans une campagne commune, qui vient d'être lancée, elle exige du Conseil fédéral et du Parlement des règles juridiquement contraignantes, afin que les entreprises sises en Suisse doivent respecter les droits humains et l'environnement partout dans le monde. De telles règles sont particulièrement nécessaires en Suisse, fief de nombreuses multinationales.

Lors d'une conférence de presse donnée tout récemment à Berne, plusieurs personnalités de cette alliance ont montré pourquoi le besoin d'une telle régulation est important en Suisse, où se situe le débat international sur entreprises et droits humains, comment la Suisse devrait obliger les multinationales qu'elle abrite à rendre des comptes.

Les parlementaires élus le 23 octobre dernier auront l'occasion de montrer s'ils font passer au premier rang les intérêts des multinationales ou l'intérêt général et la justice sociale.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?