Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Juin 2009 °
Carton, papier, alu, plastique, tout est bon pour emballer notre vigilance !
Auteur : Mousse Boulanger


Je viens d'acheter un paquet de biscuits que je me réjouis de déguster. Mais diable, comment me séparer de l'emballage? De partout il est collé, fermé, protégé. Serait-ce une protection contre ma gourmandise? Si j'avais le malheur de me trouver dans le désert, quasiment à bout de forces, avec comme ultime secours, le paquet de biscuits que je tiens dans ma main, que je tourne et retourne de tous les côtés, je pourrais mourir de faim faute de pouvoir en détacher les diverses sécurités qui l'entourent. Dès mon arrivée à la maison je me précipite à la recherche d'une paire de ciseaux, mais leurs pointes glissent sur le plastique, se bloquent sur le carton, et aïe! je me fais une entaille au pouce, je saigne, je tache, je salis, je salope tout le paquet. Le plaisir dont je me réjouissais devient un véritable combat. Lorsque enfin j'aperçois les biscuits, ils sont réduits en mille miettes, n'ont plus rien d'appétissants, mais il me reste un tas de déchets que je vais devoir éliminer dans ma poubelle faute de pouvoir les déposer dans celle du magasin qui m'a vendu tout un attirail dont je n'ai pas besoin alors que je souhaitais simplement quelques biscuits pour accompagner ma tasse de thé.

Chaque fois que je rentre de commissions, avant de pouvoir les glisser dans le frigo, je perds un temps inouï à déballer, tirer, arracher, couper une masse de déchets inutiles qui prennent de la place chez moi avant d'aller polluer d'autres lieux. Est-il vraiment nécessaire d'utiliser une telle masse de soit-disant protections sur nos aliments. Loin de moi l'idée de ne pas prendre des précautions d'hygiène, mais on en arrive à une telle accumulation, qu'il ne s'agit plus de précautions, mais bien de productions inutiles et contraignantes, dans le but d'augmenter les prix des denrées, de produire de la «croissance» industrielle, en un mot de polluer au maximum et notre vie et la nature tout entière.

A quand une vaste protestation contre les emballages abusifs? Ceci est un appel au secours! Merci de nous envoyer vos idées.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?