Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Juin 2007 
La Berne "fait des râles"
Auteur : Étienne Broillet
Courrier des lecteurs

Va-t-on au devant d’une votation portant sur la politique sociale, une assurance maternité, l’assurance maladie, une meilleure répartition de l’impôt, par exemple, mais vous trouverez facilement d’autres sujets brûlants dont nous avons débattu ces derniers temps? Aussitôt un «comité hors parti»,hors parti parce que composé de personnalités provenant de TOUS les par tis de droite, se constitue pour combattre férocement toute évolution sociale.

Ce sont des affiches montrant que les malades vont être enchaînés, comme des forçats, à une caisse unique; ou bien des images de haches détrui sant l’arbre de nos libertés; ou encore de rats – obligatoirement rouges – venant ronger les économies du peuple suisse. Et reculant de quelques années seulement, on en pourrait trouver de plus «savoureuses» encore.

Or voici que les sieurs Merz et Couchepin poussent de hauts cris parce qu’on se sert de leur image pour illustrer les effets d’une politique qu’ils promeuvent, néfaste aux handicapés. Pensez donc: on a osé, non pas les imiter, mais utiliser des images parlantes pour dénoncer les effets pervers de la 5e révision de l’AI! C’est un peu comme ces prostituées vieillies qui jouent les jeunes vierges effarouchées! Ou comme ces mafiosi qui vitupè rent contre la dégradation des moeurs: «Si tout le monde se met à trafiquer, y a plus de moralité publique!»

Décidément, la pudeur, l’humour et le sens du ridicule sont des notions in connues chez les radicaux.

Mais ça, on le savait, et ça ne date pas d’hier.

– Étienne Broillet

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?