Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Premier

Juin 2007 
Mais dans quel pays vivons-nous?
Auteur : Mousse Boulanger et Rémy Cosandey

Il existe dans le monde un petit pays bien tranquille dans lequel il ne se passe pratiquement jamais rien. Au 19e siècle, selon Victor Hugo, ses habitants vivaient paisiblement en trayant leurs vaches. Au cours des dernières décennies, le calme était à l’image de l’attitude des banquiers veillant discrètement à faire fructifier l’argent de leurs riches clients étrangers.

Et soudain, depuis quelques semaines, c’est le réveil! Le ministre de la justice veut alléger les normes contre le racisme et l’antisémitisme. Un sénateur ayant commis de graves fautes au volant de sa puissante voiture est soutenu indéfectiblement par son parti qui, pourtant, ne rate pas une occasion pour donner des leçons de conduite aux autres!

Le parlement de ce pays va aussi à contresens. Alors que le ministre des transports prône la diminution des émis sions de gaz pour essayer de préserver un peu une planète en grand danger, les députés ont l’idée géniale d’abroger l’interdiction des courses automobiles. Et une personnalité tente de faire croire que les courses de Formule 1 sont plus écologiques que la plupart des autres sports du fait que les spectateurs les regardent à la télévision et évitent ainsi des déplacements nuisibles à la qualité de l’air!

On fait aussi croire qu’on diminue les risques de meurtres et de suicides en stockant les munitions dans les casernes... mais en laissant les fusils et les pistolets à domicile. On équilibre les comptes des assurances sociales en ponctionnant uniquement ceux qui sont déjà les moins bien lotis. Enfin, cerise sur le gâteau, on préfère laisser la prairie mythique du pays aux extrémistes plutôt qu’à la présidente démocratiquement élue.

Après la politique du plus fort, voici la justice de classe! Quelques administrateurs incompétents, qui ont réussi l’exploit de faire perdre des milliards de francs au pays et qui ont tué son plus beau symbole aérien, sont acquittés par le tribunal et reçoivent trois millions de francs à titre de dédommagement. On se rattrapera en condamnant les modestes voleurs à l’étalage!

Dans quelle dictature, dans quelle oligarchie, dans quel régime extrémiste peuvent se produire de telles aberrations? Dans un coin perdu au milieu de l’océan? Dans une république bananière de l’Amérique latine? Ou alors dans un de ces nouveaux Etats qui n’ont pas encore assimilé les règles de la démocratie? Vous n’y êtes pas! En juin 2007, le pays dont les autorités et les puissances de l’argent sont en train d’écraser le peuple s’appelle la Suisse. Et pourtant la Constitution fédérale parle de prospérité commune, d’esprit de solidarité, d’équité et de non-discrimination! Il est temps que le peuple se mobilise pour faire respecter cette Constitution!

Une justice sans vergogne et sans pudeur, des conseillers fédéraux sans cœur et sans aucun sens de la solidarité, des égoïstes, des grippe-sous, des insolents… et on peut en rajouter encore beaucoup. Jusqu’à quand le peuple remettra-t-il aux commandes les mêmes têtes désastreuses?

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?