Logo Journal L'Essor
2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011
2010 2009 2008 2007 2006 et 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Août 2016    [60]
Une véritable égalité est-elle possible?
Auteur : Pierrette Kirchner-Zufferey

Si oui, comment y parvenir?

Vaste sujet que celui de l’égalité entre hommes et femmes! Tout aussi vastes sont les réponses que nous pourrions apporter à la question «où en sommes-nous aujourd’hui?». Pourtant, en observant les nombreux pères qui s’occupent de leurs enfants, les maris qui aident leur épouse dans les tâches dites féminines, les femmes accomplissant des métiers d’hommes, les hommes et les femmes luttant sur un même front, le but semble atteint!

Force est de constater que l’homme ne tient plus mordicus à certains comportements et donc que les femmes occupent davantage la place (dixit, avec sérénité, un monsieur d’une ancienne génération).

Établissant un inventaire non exhaustif des comportements des hommes et des femmes, nous remarquons une complémentarité réjouissante dans tous les métiers: des dames en oenologie, des hommes soignant à domicile leur épouse paralysée, faisant les achats du ménage, s’occupant du linge, sortant les poubelles, les dames gérant l’administration du ménage et de l’entreprise de leur mari, etc.! Oui, les hommes ont changé, ils sont devenus capables de ne plus se croire les rois, ne plus se penser indispensables en politique et ils partagent sans trop rager les conseils d’administration (dixit une Romande siégeant dans un conseil d’entreprise, en Suisse allemande!).

Notons en passant qu’il n’y a pas d’hooligans au féminin, que la nouvelle maire de Rome est une jeune femme, que des dix chefs de l’émission «Toute une histoire», neuf sont des femmes, que le gouvernement fribourgeois a adopté un plan pour l’égalité entre hommes et femmes au sein de l’administration cantonale!

S’il se trouve de nombreuses personnes visant l’égalité, il en existe encore des récalcitrantes. Que celles-ci lisent l’article de Anetka Mühlemann paru dans 24 Heures du 11-12 juin 2016; elles y apprendront que l’égalité n’est pas un caprice d’aujourd’hui. Il est dit en substance qu’en 1375 les seigneurs d’Aigremont ont passé leur alpage, la Montagne de Perche, entre Bretaye et Meilleret, entre les mains des habitants de la Forclaz moyennant une répartition qui inclut les femmes «alors qu’à l’époque elles n’héritaient même pas de leur père».

L’égalité entre hommes et femmes mûrit lentement dans l’esprit de bien des gens. Mais il y a encore tant d’inégalités. Le journal Coopération du 14 juin dernier en a établi une liste: inégalité des salaires, des perspectives d’avenir, du service militaire, de l’âge de la retraite, une amélioration du partage du deuxième pilier au moment du divorce, une meilleure répartition des travaux ménagers et de l’éducation des enfants au niveau du foyer.

Alors comment parvenir aujourd’hui à une véritable égalité? En favorisant l’éducation à tous les niveaux!

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?