Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Février 2015 
Monde à l’envers
Auteur : Philippe Junod
Le billet de Philippe Junod

C’est une vieille tradition de l’imagerie qui remonte à l’Antiquité. On y voyait entre autres le lièvre tuant le chasseur, ou l’âne porté sur les épaules de son maître. L’actualité nous en fournit peut-être une version moins drôle.

On dénonce le danger du surpoids et ses conséquences catastrophiques sur la santé, mais les bénéfices des industriels de la malbouffe restent intouchables. On vante les voitures électriques comme écologiques en évacuant la question de la source de l’énergie, manière élégante d’envoyer la pollution chez le voisin. On impose des ampoules économiques mais polluantes alors qu’on tolère des décorations de Noël qui traînent parfois d’octobre à janvier, et qu’on voit se multiplier les écrans publicitaires grands consommateurs d’énergie et que personne ne regarde.

On veut soumettre à l’isolation thermique des bâtiments anciens qui sont pourtant bien plus étanches que certains modernes, et les affubler de panneaux solaires alors qu’il y a des kilomètres carrés de toitures de tours, de locatifs ou de bâtiments industriels où ceux-ci seraient invisibles.

On accuse enfin les éoliennes de tuer des oiseaux alors que 420 millions de volatiles, soit plus d’un cinquième de la population de notre continent, ont disparu à cause de l’agriculture intensive et des pesticides qui tuent les insectes dont ils se nourrissent. On leur reproche de détruire le paysage, mais qui s’insurge contre les pubs, silos géants ou constructions industrielles dont la laideur est bien plus affligeante?

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2015   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?