Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Décembre 2014 °
Bonne ou mauvaise nouvelle?
Auteur : LE BILLET de Pierre Aguet

L’essor aime à publier de bonnes nouvelles sur sa dernière page. À la lecture de ce qui suit, je me suis dit: «En voilà une bonne !». Le nouveau coprésident de la Conférence suisse des institutions d’action sociale, M. Félix Wolffers, cité par Pierre-Yves Maillard dans le dernier Caritas-mag, affirme qu’il y a moins de gens à l’aide sociale en Suisse qu’il n’y a de millionnaires. Tant mieux. N’ai-je pas toujours affirmé que le plus grand défaut des millionnaires était précisément… de ne pas être assez nombreux.

Mais, à y regarder de plus près, cela mérite une analyse. D’une part, si le mot millionnaire est encore plein de prestige, il faut bien admettre que le moindre citoyen modeste qui a fait l’effort, il y a quelques années, de se construire une villa «Sam’suffit» est déjà millionnaire. Deuxièmement, lorsque l’on parle des affaires publiques ou des regroupements d’entreprises ou encore des amendes des «banqstères», c’est toujours en milliards que l’on s’exprime.

Enfin, l’accumulation exponentielle de la richesse sur un tout petit pourcentage de la population dû au contrôle déterminant des affaires du monde par les multinationales, est un élément déterminant et infiniment regrettable qui aboutit à ces nouvelles constatations statistiques.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2015   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?