Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Premier

Décembre 2012 
Ils sont fous ces Neuchâtelois !
Auteur : Edith Samba et Rémy Cosandey

Dans la bande dessinée qui porte son nom, Astérix le Gaulois proclamait invariablement: «Ils sont fous ces Romains!». En pensant à un petit canton romand, nous pouvons le paraphraser: «Ils sont fous ces Neuchâtelois!». En effet, après avoir refusé le RER/Transrun, un réseau qui aurait permis de mieux relier par le rail les différentes régions du canton, les Neuchâtelois viennent de refuser une initiative intitulée «Pour une contribution des grandes fortunes, limitée dans le temps». Il n'y a pas eu de débats, les médias ayant refusé d'en organiser. Les adversaires de l'initiative ont donc pu dire n'importe quoi pour tromper les électrices et les électeurs.

Dans une démocratie, chacun doit pouvoir penser, dire et voter ce qu'il veut. Malheureusement, quand le recours à la peur, le mensonge et l'exagération servent d'arguments, on entre dans l'irrationnel. Par exemple, un lecteur (qui s'est révélé être un économiste de la Chambre du commerce et de l'industrie) a prétendu que les initiants disposaient de gros moyens financiers. En réalité, ils avaient un budget de 10'000 francs, ce qui représente exactement 800 fois moins que ce que l'économie a décidé de dépenser pour combattre l'initiative Minder sur les grandes rémunérations.

Un autre lecteur a affirmé que les auteurs de l'initiative voulaient punir les riches. C'est encore faux puisqu'une personne ayant une fortune de deux millions de francs était moins mise à contribution qu'un petit fonctionnaire à qui on a bloqué les échelons. Et on n'a pas entendu ce lecteur dire qu'on voulait punir les personnes modestes lorsque le gouvernement, pour faire des économies, a diminué l'argent de poche des personnes placées dans les homes, diminué les subsides pour les primes d'assurance-maladie et demandé des sacrifices aux plus démunis!

En conclusion, nous offrons aux lecteurs de l'essor deux citations à méditer :

« Un mensonge ne peut jamais être effacé: même la vérité n'y suffit pas » (Paul Auster)

« Le mensonge est la fleur de la perversité » (Vladimir Jankélévitch)

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?