Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2012 
Les oubliés du jugement dernier
Auteur : Mario Bélisle

Les oubliés du jugement dernier
Roland Hammel (www.rolandhammel.com)
préface de Michel Tarrier
Éditeur: "La maison d’éditions" (www.lamaisondeditions.fr)
juin 2012

Spéculations financières, dérives du capitalisme, fracture sociale, fuite en avant… L’inéluctable fin de ce système sera-t-elle chaotique, vu notre incapacité à la prévoir intelligemment? Ou saurons-nous la négocier sans heurts? Impossible de prédire cet avenir sans tirer des plans sur la comète.

Mais l’écrivain jurassien Roland Hammel y parvient, lui! Dans son roman Les oubliés du jugement dernier, il nous dresse un tableau terriblement réaliste de ce que seraient les lendemains d’une certaine «fin du monde». Celle de nos sociétés-états capitalistes, déjà au bord du gouffre.

L’auteur ne tire pas de plans sur la comète. A peine a-t-il recours à quelques météorites tombées ici et là sur notre monde, en une nuit fatidique. Oh, rien dont l’humanité n’aurait pu se relever si l’homo sapiens méritait son épithète. Mais notre monde et ses fragiles dépendances étant ce qu’ils sont, c’est finalement tout le système qui s’effondre, en quelques noires semaines. Avec des morts par millions et des changements abrupts, douloureux, un incompréhensible jugement dernier s’abat sur l’humanité, au hasard, ne laissant en vie que quelques oubliés.

Sept ans après ce «début de la fin», l’un d’entre eux relate les événements. Son témoignage nous révèle son quotidien. Avec lui on trouve de quoi se nourrir, se protéger de dangers divers, se soigner… Pas de Migros, pas de transports en commun; rien ne va de soi. Difficile à accepter quand on a, comme lui, connu le monde d’avant. Un voyage le conduira du Jura jusqu’au nord de l’Italie… Il y rencontrera d’autres humains, de petites communautés qui tentent de s’organiser, avec plus ou moins de bonheur. Comme tous les périples, celui-là sera riche en aventures et en enseignements. Et pas que pour lui…

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?