Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2011 °
Anniversaire: Les 80 ans de Claude Gacond
Auteur : Rémy Cosandey

Claude Gacond, fidèle abonné de l'essor, est un espérantiste mondialement connu (espéranto). En 1967, il a fondé le Centre de Documentation et d'Etudes sur la langue internationale (CDELI) et en 1968 le Centre Culturel Espérantiste / Kultura Centro Esperantista (KCE). En 1964, le KCE a pris ses quartiers à La Chaux-de-Fonds (rue des Postiers).

Instituteur, Claude Gacond a enseigné pendant des dizaines d'années en duo pour pouvoir dégager un mi-temps pour l'espéranto. Depuis 1994, il est actif au CDELI qui est un fonds de la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Des chercheurs du monde entier y viennent pour consulter les riches collections de livres et de revues soigneusement réunies par Claude Gacond et son équipe.

Claude Gacond a été de 1962 à 1992 speaker à Radio Suisse Internationale, département espéranto. Il est membre d'honneur de la Société Suisse d'Espéranto (SES), de l'Association Universelle d'Espéranto (UEA) et de la Ligue internationale des Enseignants Espérantistes (ILEI). A côté de son activité d'enseignant, il s'est engagé politiquement, tout d'abord au Conseil général (législatif) puis au Conseil communal (exécutif) de La Sagne. Il a également été membre du Grand Conseil neuchâtelois pendant plusieurs années.

A l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de Claude Gacond, la Société Suisse d'Espéranto a mis sur pied une journée de fête qui se déroulera le samedi 27 août. Des personnalités du monde entier seront présentes, en particulier Probal Dasgupta, de l'Inde, président mondial (UEA). Ce sera l'occasion, pour les autorités de la Ville et les amis de Claude Gacond, de rendre hommage à un homme qui a lutté durant toute sa vie pour la paix dans le monde et le rapprochement entre les peuples.

Il convient encore de souligner que le Grand Conseil neuchâtelois, en date du 18 février 2009, a accepté par 60 voix contre 41 une motion intitulée «Valoriser l'espéranto». On peut donc espérer que ce vote sera suivi d'actes concrets et que le canton de Neuchâtel sera un précurseur dans le domaine de la promotion d'une langue universelle.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?