Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Avril 2011 °
Club des loisirs des aînés de la ville du Locle
Auteur : François Mercier

Aujourd'hui, quelle est la raison d'être d'un club de loisirs? Quels sont ses buts? Sa place dans notre société actuelle? Voilà quelques questions que l'on peut se poser à notre époque, en notre temps où la télévision semble reine pour occuper et distraire les gens et plus particulièrement les aînés, les retraités, les personnes seules. Eh bien! que nenni, rien ne remplace le plaisir d'une rencontre, d'un repas en commun, d'une activité en groupe, de retrouver des connaissances qui peuvent devenir des amis, tout cela pour rompre quelque peu la monotonie d'une vie, casser pour un moment l'isolement et répondre ainsi à un besoin fondamental de l'être humain: l'espoir d'un peu de bonheur. C'est à cela que tend le Club des loisirs de la ville du Locle par ses activités et sa présence dans notre cité.

Quand on prend sa retraite, que l'on quitte son travail professionnel, on entre dans une vie totalement différente: plus d'horaire, plus de collègues. Pour certain, cela peut être un arrachement, cap difficile à franchir, on rentre dans le rang. La vie du couple prend une autre tournure, le mari est à la maison toute la journée, il faut s'adapter à une autre façon de vivre. Le temps libre donne à la vie une nouvelle dimension. Que faire alors de tous ces moments de loisir?

Pour ceux (celles) qui ont un violon d'Ingres, celui-ci va occuper tout leur temps, toute leur énergie; mais pour ceux (celles) qui sont sans but précis, la solitude s'installe, ils tournent en rond dans leur appartement, les jours sont tristes, la déprime peut s'installer. C'est pour répondre et apporter une part de remède à cette situation toujours actuelle que le club des loisirs a toujours sa place dans notre société d'aujourd'hui.

Pour l'histoire, rappelons que le Club des loisirs du Locle (ndlr: le premier en Suisse) a été créé, il y a un peu plus de 50 ans par Henri Jaquet et André Tinguely, membres du Conseil communal de la ville. Tous deux, préoccupés par la situation des aînés souffrant de solitude et d'inaction, ont senti la nécessité de créer un organisme propre à relever cet état de chose.

Après mûres réflexions et à la lueur d'expériences que M. Tinguely a découvertes en Belgique en ce qui concernait les clubs d'aînés, ils se mettent d'accord le 7 octobre 1958 pour créer une structure de rencontres et d'activités pour les personnes du troisième âge de la ville. Un comité provisoire est créé le 30 octobre 1958 et le 6 novembre de la même année, au Cercle Ouvrier, une centaine de personnes répondent à l'appel de ce comité provisoire. Ainsi c'est ce jour-là qu'a lieu l'assemblée générale constitutive du «Club des loisirs du Locle».

Un vaste programme est mis sur pied: jeux de cartes, jeux de loto, séance de projection de films et de diapositives, conférences, travaux manuels. Le jeudi après-midi est retenu pour les réunions au Cercle Ouvrier. Une tasse de thé et un petit pain sont offerts par le Club. En plus des membres compétents se mettent à disposition pour l'établissement des déclarations d'impôt et un service de visites aux malades est mis en place. Au fil des années une fête de Noël est organisée ainsi qu'une course annuelle. Ce programme d'activité alléchant et ambitieux est réalisé avec succès par un comité dynamique avec à sa tête Henri Jaquet qui restera président jusqu'à sa mort en 1976.

Aujourd'hui le but est toujours le même: procurer aux personnes des troisième et quatrième âges des distractions saines, variées et intéressantes. Lutter contre la solitude des aînés et créer un climat social par la pratique de l'amitié, de l'entraide et de la tolérance. L'enthousiasme aidant, avec l'appui d'un comité et de bénévoles dévoués, nous maintenons les activités et les traditions que nos fondateurs ont mises en place.

Pour des raisons de disponibilité du Casino (mis gracieusement à notre disposition par les autorités communales) les rencontres ont lieu le mardi après-midi durant l'automne et l'hiver. Tous les derniers lundis du mois, un repas a lieu à la Résidence; un thé dansant de printemps et d'automne est programmé ainsi que des balades durant le printemps. La course annuelle est maintenue avec succès ainsi que les matchs au loto et jeux de cartes.

En conclusion la démarche du «Club des loisirs des aînés du Locle» (nouvelle appellation) est guidée par l'exemple que nous ont montré les fondateurs et nos prédécesseurs et nous gardons l'esprit qui a prévalu depuis la fondation du Club: «Amitié – Collaboration – Tolérance».

François Mercier
Ancien président du
Club des loisirs des aînés du Locle


Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?