Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Décembre 2010 
Les apports de l'Islam

Dans un premier temps, nous avions pensé intituler ce forum: Les menaces de l'islam ?
Malgré le point d'interrogation, il nous a ensuite semblé que ce titre avait une connotation péjorative et qu'il valait mieux trouver une appellation plus positive. D'où l'intitulé finalement choisi: Les apports de l'islam.

Il faut le dire et le répéter en préambule: pour beaucoup de Suisses, l'islam est confondu et assimilé aux talibans, à l'intégrisme, à la charia, à la burka et à la dictature du colonel Kadhafi. Dès lors, l'UDC et ses thuriféraires ont beau jeu de pratiquer une islamophobie primaire et de faire croire aux électeurs du pays que les minarets représentent une menace pour la paix confessionnelle.

Pour sa part, le Comité rédactionnel de L'Essor considère que la religion est une croyance individuelle et a toujours dénoncé le fait qu'elle serve de lois à certains pays. Nous avons toujours affirmé que les musulmans et les chrétiens avaient les mêmes droits et les mêmes devoirs, quel que soit le pays où ils habitent.

Carte des pays islamiques
Pays où l'islam est majoritaire (plus de 50% de la population)

En Suisse, qu'on soit Tessinois, Alémaniques ou Romands, qu'on ait la peau blanche, noire ou jaune, qu'on adore Dieu, Allah, Yahvé ou Bouddha, il y a deux règles que nous devons impérativement appliquer. La première consiste à respecter les institutions démocratiques du pays et la seconde à respecter les droits de l'Homme. Les personnes qui appliquent ces deux principes représentent plus du 99% de la population. Dès lors, elles ont parfaitement le droit de vivre à leur manière, dans le respect évidemment de la formule «là où commence la liberté des uns finit celle des autres».

Proclamons-le bien fort: les musulmans sont des citoyennes et des citoyens comme les autres et ils méritent toute notre considération. Nous souhaiterions cependant que les 350'000 musulmans qui habitent en Suisse s'expriment pour dire que les chrétiens, dans les pays où ils sont minoritaires (en Egypte, en Irak, en Iran, en Arabie Saoudite et au Pakistan notamment), ne doivent pas être martyrisés ou massacrés. Selon l'hebdomadaire Marianne, les chrétiens sont aujourd'hui les croyants les plus persécutés de la planète. Les condamnations à mort pour adultère ou blasphème doivent être dénoncées avec vigueur car elles sont à l'opposé de l'islam pacifique que nous apprécions. On ne peut dès lors que regretter le silence «assourdissant» des musulmans suisses. S'ils faisaient entendre leur voix, peut-être qu'on arriverait à faire régresser l'islamophobie. C'est là le vœu que nous adressons à nos amis musulmans.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?