Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Premier

Décembre 2010 
Dangereux amalgames
Auteur : Mousse Boulanger et Rémy Cosandey

Citons trois faits divers qui se sont produits récemment dans le canton de Neuchâtel: un médecin de La Chaux-de-Fonds a tué sa femme, un officier domicilié à Montmollin a flingué la sienne avec son arme de service militaire et un adolescent a poignardé son ex-petite-amie de Peseux.

Il ne viendrait à personne l'idée de dire que tous les médecins sont des assassins, tous les officiers suisses des meurtriers et tous les adolescents de dangereux criminels. C'est pourtant ce genre d'amalgame que l'UDC pratique systématiquement pour faire passer son message nauséabond lors de chaque votation ou élection.

Le résultat positif de la votation du 28 novembre sur l'initiative vivant à expulser automatiquement les étrangers ayant commis un délit montre à quel point la situation est grave. Les affiches qu'on voyait sur tous les panneaux étaient à la limite du dégoût. «Yvan S., violeur et bientôt Suisse» est un slogan xénophobe qui, par ailleurs, est complètement faux: pour demander la naturalisation, il faut avoir un casier judiciaire vierge. Heureusement, la Suisse romande a une nouvelle fois sauvé l'honneur du pays.

Depuis des années, l'UDC diffuse des slogans simplistes et réducteurs, elle imprime des affiches qui font appel aux plus bas instincts des êtres humains, elle recourt sans vergogne à l'exagération et aux mensonges. Elle s'en prend systématiquement aux plus faibles et divise la population de la Suisse en différentes catégories. Avec elle, la cohésion sociale n'existe plus, la solidarité est devenue un terme vide de sens et la loi de la jungle est en train de devenir la règle du pays.

Face à ces excès, les autres partis politiques restent pratiquement sans réaction. On dirait qu'ils ont peur, qu'ils ménagent leurs électeurs en vue des prochaines élections. Quant au gouvernement, il est totalement autiste. Il y a longtemps qu'il aurait dû proposer une loi visant à invalider les initiatives qui ne sont pas compatibles avec le droit international. Qu'attend-il pour se réveiller?

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?