Logo Journal L'Essor
2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012
  2011 2010 2009 2008 2007 2006 + 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent   index de ce numéro

Août 2010 °
Le nettoyage ethnique de la Palestine
Lu par : Pierre Lehmann
Notre journal dans sa version "papier" ne contient pas de publicité, ni nos articles web des cinq dernières années. Toutefois nos archives et articles antérieurs à
5 ans (année 2015 et avant) peuvent en contenir. Les modestes revenus qui en découlent nous aident à maintenir ce site web.
(Essais et réglages en février/mars 2020)

Le nettoyage ethnique de la Palestine

Ilan Pappe, Fayard, 2008

(traduit de l'anglais: «The Ethnic Cleansing of Palestine», Oneworld 2006)


Ilan Pappe est un historien israélien. Suite à un gros travail d'investigation et de recherche, il montre que l'historiographie israélienne officielle a complètement caché la réalité de ce qui s'est passé à fin 1947 et en 1948 en Palestine. Cet épisode effrayant que les Palestiniens désignent du nom de Nakba a été orchestré par le mouvement sioniste sous la direction de David Ben Gourion qui déclarait en 1938: «Je suis pour le transfert forcé. Je ne vois rien là d'immoral.»

En fait de transfert, il s'agissait dans son esprit de chasser les Palestiniens de Palestine pour y établir un Etat juif. Comme le montre Ilan Pappe, il en est résulté ce qu'il faut bien appeler un nettoyage ethnique avec tout ce que cela comporte de spoliations, de misères et de massacres. Il s'agit d'un crime contre l'humanité, perpétré par le mouvement sioniste sous la direction de Ben Gourion (né David Gruen en 1886 en Pologne). Ce crime a été commis sans que le sionisme ne soit inquiété par d'autres Etats, abrité probablement par les souffrances qu'ont subies les juifs aux mains des nazis. Mais comme le souligne Pappe, le problème d'Israël n'est pas sa judéité mais son éthnicisme sioniste qui l'empêche d'établir une relation humainement correcte avec les Palestiniens. Ceux-ci vont donc continuer à se battre pour que justice leur soit rendue et que les réfugiés palestiniens puissent rentrer chez eux.

Le traitement des Palestiniens par Israël est d'autant moins justifiable que, comme l'a montré Arthur Köstler (La Treizième Tribu, Calmann-Lévy, 1976), la majorité des juifs du monde entier sont des Ashkénazes d'origine khazare et non pas sémitique et n'ont rien à voir avec la Palestine. L'ouvrage d'Ilan Pappe devrait être une lecture obligatoire pour tous les chefs d'Etat qui aujourd'hui soutiennent la mainmise sioniste sur la Palestine.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2020   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?