Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Août 2010 
Civisme défaillant - L'affaire Bétancourt
Auteur : Rémy Cosandey

Ce qu'on a nommé «l'affaire Bettencourt-Woerth» est le mauvais feuilleton de l'été. Les personnes accusées d'avoir touché de l'argent pour leur campagne électorale bénéficient de la présomption d'innocence et il ne nous appartient pas de porter pour l'instant un jugement sur leurs actes, qu'ils soient avérés ou non.

En revanche, nous sommes scandalisés par l'attitude de Mme Bettencourt qui a admis avoir des comptes cachés en Suisse. On sait que cette femme a une fortune de 18 milliards d'euros. A un taux d'intérêt modeste de 4%, elle dispose donc 720 millions d'euros par année, soit 60 millions par mois (un peu plus de 80 millions de francs suisses). Et ceci sans toucher à son capital!

Il est impossible de dépenser une telle somme, même en faisant des dépenses extravagantes. Dès lors, on pourrait penser que cette femme (comme les autres grosses fortunes) aurait à cœur de payer normalement ses impôts. Malheureusement, ce n'est pas le cas. L'argent, plus on en a, plus il corrompt. Et il efface complètement les notions de solidarité et de civisme.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?