Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Premier

Février 2010 
La fraude fiscale, vol légal !
Auteur : Le Comité rédactionnel

«La fraude fiscale est un mal de tous les pays capitalistes. La Suisse n'échappe pas à l'injustice qui en découle. Ses lois fiscales, pas plus qu'ailleurs, ne corrigent réellement les scandaleuses disparités de revenu et de fortune. On dit même à juste titre qu'elle est une oasis fiscale. Nombre de ses institutions, au premier rang desquelles il faut placer le secret bancaire, sont une aubaine pour les grands possédants. Plaque tournante des multinationales, superpuissance financière, elle est au carrefour des brasseurs d'argent qui utilisent notre système bancaire pour frauder le fisc et léser gravement les intérêts des travailleurs».

Ces phrases datent de 1978 déjà. Elles sont reprises intégralement du préambule d'un petit livre rédigé par André Hofer, alors réviseur fiscal à l'administration neuchâteloise des contributions, et intitulé tout simplement «La fraude fiscale en Suisse».

Aujourd'hui, rien n'a changé, sinon que la récession a vidé les caisses des collectivités publiques et que celles-ci cherchent enfin à récupérer les milliards qui échappent à l'impôt. Il ne faut cependant pas tomber dans la naïveté. Certains Etats n'ont pas brusquement trouvé le chemin de la raison: ils attaquent la place financière suisse pour mieux défendre la leur.

Il est temps d'abolir le secret bancaire et de rappeler que la fraude fiscale est purement et simplement du vol. Une mère de famille qui commet un petit vol à l'étalage pour donner à manger à ses enfants est montrée du doigt et condamnée par un tribunal. Au contraire, le fraudeur qui se fait attraper s'en tire avec une amende mais échappe à toute condamnation judiciaire.

Même si nous avons peu d'admiration pour certaines lois américaines, il en est une que nous approuvons pleinement: la fraude fiscale est un délit pénal aux Etats-Unis. Le jour où la législation suisse punira de prison les escrocs du fisc, ceux-ci y regarderont certainement de plus près avant de dissimuler leur fortune. La morale y gagnera et la pression sur les petits et moyens contribuables diminuera.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?