Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Avril 2006 
Une vaisselle biodégradable
Auteur : Edith Samba
Les valeurs de l'essor
L’ouverture à la créativité

Depuis 2 ans en Suisse romande existe des vaisselles en matière végétale à usage unique.

Convenant pour les pique-niques, les torrées, les manifestations en plein air, elles sont faites en amidon de pomme de terre ou de maïs, d’extrait de carottes ou de céréales. Elles peuvent aussi être constituées de carton en pure cellulose, résistante à l’humidité grâce à un film de fécule. On peut également choisir des assiettes et bols fabriqués en Inde, faits de feuilles de palmier nettoyées, compressées et chauffées dans un moule, ainsi qu’à base de ramie, canne à sucre, bambou et fibres de roseau venant de Chine. Les services sont faits en bois de hêtre et de peuplier, couverts d’une couche de cire. Nombreuses sont les matières renouvelables qui offrent la même résistance à la chaleur, à l’humidité que le plastique sans fausser le goût du contenu.

Jetées sans autre sur le compost, elles finiront par se décomposer un peu plus lentement que les autres déchets verts. Cette fabrication pourrait s’étendre à la chirurgie, à l’agriculture, au conditionnement ou à la restauration. Pour nos agriculteurs, cette démarche pourrait être une intéressante opportunité, offrant des débouchés à haute valeur ajoutée. Et pour les préposés à la remise en état après les fêtes, une simplification de leur travail.

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?