Logo Journal L'Essor
2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008 2007 2006 et nos 100 ans d'archives !
Rechercher un seul mot dans les articles :
Index de l'annéeindex de ce numéro Article suivant Numéro suivant
Numéro précédent Article précédent

Avril 2006 
Changer notre comportement ou détruire le monde
Auteur : Rémy Cosandey

Énumérons tout d’abord quelques évidences: les réserves des énergies fossiles diminuent, les mers deviennent des égouts, la couche d’ozone se déchire, les glaciers fondent, l’air se réchauffe, la pollution tue. Analysons ensuite le comportement des gouvernants: les États-Unis font la guerre pour s’approprier les réserves pétrolières, la Russie se sert de son gaz à des fins géopolitiques, les grandes multinationales privilégient les dividendes versés aux actionnaires et se moquent des dégâts qu’elles peuvent provoquer à l’environnement. La loi du profit a éliminé la loi de la nature.

Et les humains? Exception faite des esprits éclairés et des écologistes authentiques, ils sont eux aussi coupables car ils consomment trop et vivent sans se soucier de l’avenir de la planète. Mais ils ont des circonstances atténuantes, endoctrinés par des campagnes publicitaires aussi stupides que gigantesques: chaque jour sont lancés sur le marché des gadgets qui n’ont aucun caractère indispensable mais dont la fabrication contribue à polluer, à désertifier, à empoisonner.

Sans en arriver à l’explosion atomique finale, on peut craindre que l’épuisement des richesses naturelles, la rareté de l’eau et la mutation de la vie végétale conduisent à une transformation radicale de la société. Pierre Lehmann pose la question: va-t-on retourner à des sociétés de subsistance?

Le débat est ouvert par ce forum. Il ne se fermera jamais…

Espace réservé : Rédaction
© Journal L'Essor 1905-2017   |   Reproduction autorisée avec mention de la source et annonce à la Rédaction  |       Corrections ?